Ciné-Critique : Cloud Atlas

Cloud Atlas

En ce dimanche pluvieux, rien de mieux que de se faire un bon film ! Rendez-vous est donc pris avec ma petite tribu cinéphile pour inaugurer cette nouvelle saison du printemps du cinéma avec Cloud Atlas. Et quelle claque ^^

L'équipe du film

L’équipe du film

A la réalisation de cette petite merveille, on retrouve les frères Wachowski, euh pardon, le frère et la soeur Wachowski suite à la petite transformation physique de Laurence en  Lana. Ces deux là ne sont pas des inconnus du cinéma puisqu’ils ont tout de même réalisé la trilogie Matrix. Mais ces dernières années, ils n’ont pas réussi à reproduire la qualité du premier Matrix. Aussi, ils étaient attendus au tournant. Et pour ne pas rater le coche, ils se sont associés avec Tom Tykwer, réalisateur du Parfum, adaptation du best-seller de Süskind, et de L’Enquête – The International avec Clive Owen, excellent film d’action / espionnage à voir absolument. Bref, je m’égare ^^

Au casting, on retrouve Tom Hanks, Halle Berry, Jim Broadbent, Hugo Weaving, Jim Sturgess, Doona Bae, Ben Whishaw, Keith David & Hugh Grant, entre autres. Avec un tel casting, on est en attente de voir un grand spectacle.

Halle Berry & Tom Hanks

Halle Berry & Tom Hanks

Le scénario est, en fait, une adaptation du roman de David Mitchell Cartographie des nuages ?, récit particulièrement complexe avec pas moins d’une quarantaine de personnages. À travers une histoire qui se déroule sur cinq siècles dans plusieurs espaces temps, des êtres se croisent et se retrouvent d’une vie à l’autre, naissant et renaissant successivement… Tandis que leurs décisions ont des conséquences sur leur parcours, dans le passé, le présent et l’avenir lointain, un tueur devient un héros et un seul acte de générosité suffit à entraîner des répercussions pendant plusieurs siècles et à provoquer une révolution. Tout, absolument tout, est lié.

Jim Broadbent

Jim Broadbent

Pour suivre ces aventures croisées, les réalisateurs ont choisi de passer d’une époque à une autre, sans transitions et à priori sans cohérence, ce qui est un peu déroutant au départ mais qui prend du sens petit à petit pour finir en apothéose. S’il est vrai que les 2h45 se font parfois ressentir, la magie opère et on est complètement aspiré par l’univers de ce film. Un grand film où s’entremêle avec brio humour, action, drame et thriller sur fond de science fiction. A voir absolument, au moins deux fois pour capter toutes les subtilités de la mise en scène.

 

Note de la rédaction : 4,5/5

Edit : Si vous avez vu le film et que vous souhaitez mieux comprendre le lien entre les personnages, voici un petit tableau récapitulatif particulièrement bien fait. Mais attention, spoiler garanti, vous êtes avertis : Voir le tableau.

1 commentaire

  • whwrh dit :

    « les frères Wachowski, euh pardon, le frère et la soeur Wachowski suite à la petite transformation physique de Laurence en Lana. » est-ce que c’était vraiment nécessaire? Pour quoi? Pour montrer que vous avez une haine à l’égard des personnes transgenres?

Laisser un commentaire