Android et IOS, les nouvelles plateformes de rétro-gaming ?

De nos jours, de plus en plus de joueurs sont nostalgiques de la période désormais nommée « Rétro », rien qu’en regardant le succès de Minecraft avec ses graphismes antédiluviens.

Certains se contentent d’émulateurs sur PC, d’autres plus courageux (ou surtout bricoleurs) se lancent dans la conception de bornes dédiées plus ou moins avancées comme la borne d’arcade de Benzaie ou les développement sur Raspberry Pi sans oublier la bonne vieille « DOSBox » qui permet de lancer les jeux de notre enfance fonctionnant sous DOS sur nos PC désormais trop puissants pour des jeux de cette époque.

Mais là n’est pas le but de cet article, un autre type de système devient de plus en plus privilégié par les éditeurs, ce sont les tablettes tactiles. On y retrouve de plus en plus de solutions d’émulation et de jeux portés sur ces plateformes.

593126-carmageddon-ipad-screenshot-title-screens

Je fus étonné de trouver la première mouture de Carmageddon sur Ipad et encore plus surpris de voir que l’adaptation des commandes était une quasi réussite. Je dis quasi parce que le problème de ne pas avoir de bouton physique reste toujours un souci pour trouver le « bouton » virtuel qui permet de commander le jeu.

Ces commandes sont donc faciles à prendre en main, accélérer/freiner/frein à main  à droite, et la direction sur la gauche. De la simple commande ON/OFF sachant que le jeu en lui-même n’est pas d’une précision exemplaire, les commandes doivent rester basiques.

Carmageddon-controls

Graphiquement on retrouve la même chose que la version PC originale, et c’est vrai c’est assez laid, mais il faut être franc, je préfère garder le jeu tel qu’il était plutôt que de jouer sur une soi-disant version HD qui donne plus envie de vomir qu’autre chose.

On y retrouve tout le charme du jeu, 36 niveaux, 28 opposants, 2 modes de commande et en plus des succès à débloquer (27 au total). De quoi occuper quelques soirées.

Carmageddon-levels

Certains ont dû tenter les adaptations de Doom, globalement toutes, pour moi, des échecs, le gameplay étant horrible via le pad virtuel ou vomitif avec l’assistant de visée ivre…

Dernièrement Microsoft a exprimé son souhait de porter les jeux des années 90 sur ces plateformes, à commencer par Age Of Empire (dont une copie sans intérêt ni rapport existe sur le store avec le même nom). Comme pour la version Online, Microsoft fourni le jeu gratuitement mais fera payer des options supplémentaires. En espérant qu’ils ne feront pas la même erreur que la version Online qui devenait une rente pour jouer correctement.

AOE

Bref, il semblerait que tous ces classiques, déjà rentables, aient un avenir dans l’adaptation. Reste à voir la prise en main, qui sera un critère particulier de la réussite du jeu.

Laisser un commentaire