Coup de projecteur sur Hunger Games 2 : L’embrasement

Hunger Games

Avec la sortie prochaine et attendue de Hunger Games 2 : L’embrasement (Catching Fire sortie prévue le 27 novembre 2013) et la série de bandes annonces livrée ces dernières semaines, il est intéressant de s’attarder sur le phénomène mondial qu’a suscité cette saga.

Révélée au grand public en 2011 par l’adaptation cinématographique du premier Tome, l’histoire de Katniss Everdeen (brillamment interprétée par la révélation Jennifer Lawrence, l’actrice de 23 ans lauréate de l’Oscar de la Meilleure actrice dans une comédie dramatique pour Happiness Therapy) est devenue un succès mondial.

Couverture du tome 2

Couverture du tome 2

Comme pour beaucoup d’autres, la curiosité m’a poussé à m’intéresser à l’œuvre de Suzanne Collins. Toutefois, après l’expérience Twilight, j’ai abordé cette lecture avec beaucoup de scepticisme. Heureuse surprise que fut la mienne puisqu’ils se révélèrent de très bonne qualité. La rédaction est d’une fluidité rare et l’originalité et la profondeur de l’histoire sont au rendez-vous. Cette lecture fait clairement référence au grand classique du genre, 1984 de Georges Orwell qui reste la référence et que je recommande vivement.

Ce récit en trois tomes raconte la vie d’une jeune fille entraînée bien malgré elle dans une série de péripéties plus trépidantes les unes que les autres. Il prend place à Panem, un pays fondé après une guerre civile, composé de douze districts (le treizième ayant été détruit lors des affrontements). Le Gouvernement est sans conteste une dictature dirigée par la main de fer d’un Président tyrannique. Le gouvernement organise chaque année des Jeux (les Hunger Games : Jeux de la Faim en français) qui constituent un rappel douloureux de l’autorité gouvernementale. Ils consistent en un affrontement retransmis télévisuellement de 24 tributs adolescents, 12 garçons et 12 douze filles tirés au sort dans chacun des 12 districts de Panem. Les Hunger Games prennent place dans une arène construite spécialement à cet effet et un seul de ces adolescents peut en ressortir vivant. Le but de ces jeux est de créer un climat de crainte au sein du pays afin d’éviter une nouvelle rébellion.

Le premier tome raconte le combat de Katniss au sein de ces dramatiques Jeux. Elle est issue du district 12, l’un des plus pauvres de Panem. A l’issue des Jeux, Katniss et Peeta (l’autre tribut du district douze incarné par Josh Hutcherson) ressortent vainqueurs des Hunger Games (une exception ayant été faite pour que deux tributs du même district puissent gagner suite à une manipulation sous forme de coup de Poker de Katniss, pour plus de détail voyez le premier opus).

Jennifer Lawrence

L’histoire de Katniss peut alors sembler close tant dans le film que dans le roman. C’est sans compter sur Suzanne Collins et sa tendance à placer ses personnages dans les pires situations. Katniss, qui a osé défier le capitole afin de sauver Peeta, devient le symbole de la rébellion. Le Président Snow a l’intention de garder le contrôle de la situation quoi qu’il en coûte. Il n’hésitera pas à user de tout son pouvoir pour maintenir l’ordre dans son pays.

Alors que les 75e Hunger Games se préparent avec de grandes nouveautés, Katniss se retrouve de nouveau entraînée dans une série d’épreuves dont on la voit mal se sortir en un seul morceau. Ce nouvel opus devrait (s’il se révèle aussi bon que le tome 2 de la saga littéraire) nous réserver du grand spectacle et de l’émotion. De nouveaux personnages très attachant vont voir le jour et le fond social de l’histoire va prendre de l’ampleur au sein d’un décor qui promet d’être grandiose. On en apprendra plus sur Panem et son histoire ainsi que sur les Hunger Games et leurs précédentes éditions.

La qualité de la première adaptation laisse présager, malgré le changement de réalisateur, une bonne surprise. Dans l’attente, restent toujours les trois tomes de Suzanne Collins qui vous combleront à coup sûr.

La bande d’annonce d’Hunger Games 2 (sortie le 27 novembre 2013) :

Laisser un commentaire