Battlefield 4 – China Rising : Alors, réussite ou échec ?

China_Rising_web

Voila près de 2 jours que le DLC China Rising est accessible aux membres Premium, largement de quoi donner mes premières impressions. Le DLC se compose principalement de 4 nouvelles cartes et d’un mode « inédit » (enfin pour BF4, vu que ce mode est tiré de Battlefield 1943 et Battlefield 3 : End Game…).

Les cartes

bf4chinarising_26967.nphd

D’une grande qualité graphique, chaque carte apporte un environnement vaste et différent, où la difficulté se retrouve de façon assez étonnante.

Pics de Guilin : Ma préférée, une zone encadrée par de grand pic, c’est très vert avec de grandes grottes, un régal pour les yeux. Sa difficulté réside à trouver l’ennemi bien camouflé dans toute cette verdure. Limitée en véhicules (transport uniquement) cela permet d’apprécier cette carte dans tous les modes de jeu.

Chaîne de l’Altaï : Une carte assez fade, avec une tour centrale et un petite rivière. Sa difficulté est uniquement d’arriver au point central qui n’est pas facile d’accès hors route. Je ne prend pas en compte les multiples défauts de collision où, tout d’un coup, le véhicule bloque voire explose sur un gravier…

Route de la soie : Une belle carte désertique, endroit rêvée pour les snipers, à l’instar du soldat à pied. Sa difficulté, survivre plus de 2min sans prendre une balle d’un tireur à l’autre bout de la carte.

Col du Dragon : La carte sortant d’un tableau caricatural de l’Asie, cette zone marécageuse est composée de petites iles ou « il fait bon vivre ». Sa difficulté, la moindre erreur en véhicule est tout de suite sanctionnée, les chemins sont quasi uniques et peu de véhicules permettent d’outrepasser les pièges de la carte.

 

Et le reste ?

Battlefield-4-China-Rising-Silk-Road_WM

Le DLC nous offre un véhicule terrestre : la moto cross, qui devait ouvrir la porte à des traversées de zone hors piste. Et bien non, une Jeep est plus habile que la moto  qui peine à la moindre pente et fini par glisser…

 

Autre nouveauté : le bombardier, accessible via un centre de commande au sol, il permet de tirer à gros calibre sur des zones choisies le temps d’une traversée de l’avion. Je m’attendais à un truc surpuissant, mais la canonnière donne de meilleurs résultats.

Vient ensuite le mode supériorité aérienne, qui ne se joue, qu’avec des véhicules aériens : avions et hélicoptères sont de la partie, ainsi que les drones.

Vous avez du remarquer que je n’ai pas parlé de levolution. Et bien il n’y en a tout simplement pas. Le point fort de BF4 est totalement délaissé dans ce DLC

 

Au final

Ce DLC donne la même impression que le jeu à sa sortie. Pourquoi vouloir aller aussi vite en nous laissant sur notre fin. Graphiquement parlant, on est dans le haut de gamme, mais les manques comme le levolution ou quelques finitions rendent ce DLC fade, alors qu’il aurait pu être le calmant des joueurs mécontents du jeu de base.

Laisser un commentaire