Jeu-Critique : Need for Speed Rivals

Need for Speed Rivals

Après un test de Need for Speed (NFS) Most Wanted un peu en retard, voici celui de NFS Rivals. Cet opus est un genre de remake d’un ancien jeu Need for Speed: Hot Pursuit où vous incarnez soit un policier, soit un délinquant.

 

Alors quoi de neuf ?

Désormais, le Online est prédominant. Dès que vous démarrez, le jeu vous connecte sur un serveur pour rejoindre d’autres joueurs afin de « faire votre travail ». C’est assez intéressant, vu qu’une IA ne sera jamais aussi imprévisible qu’un humain, mais également aussi contraignant, vu les quelques soucis de connexion.

Le gameplay est aussi différent. Désormais, vous errez librement sur la carte avec des points de « courses », tout en rencontrant par hasard d’autres joueurs pour les aider ou les arrêter.

Changement aussi sur les armes, elles sont plus nombreuses et nécessitent d’être achetées. Les recharges sont possible en passant dans des « ateliers » un peu a la façon de Most Wanted. Vous pouvez modifier votre voiture ou sauvegarder, en vous rendant à un « point de chute » facilement trouvable via le GPS intégré.

Dans les nouveauté, la bêtise du siècle, à savoir la limite de 30FPS qui rend le jeu….. &&!!### (pardon je m’emporte), je vous laisse lire l’article dédié.

 

Le jeu

Tout commence par un tutoriel très bien expliqué mais un poil long, surtout si vous avez l’habitude des opus NFS. On y apprend les rudiments de chaque « équipe » (obligatoire) puis le jeu vous laisse enfin parcourir la carte (euh non pas en paix).

Les vidéos sont en 24FPS, donc légèrement saccadées et de qualité plutôt mauvaise

NFS Rivals

La carte est grande, variée et attention à ne pas tomber hors du jeu (genre dans la mer et oui c’est possible). On y retrouve les habituelles routes, chemin et automobilistes mous du genou au milieu des points critiques. Elle permet de choisir son point de départ selon si on veut effectuer une mission ou aller se balader et jouer avec ses rivaux.

NFS Rivals

Les véhicules sont variés et on ne commence pas avoir la voiture à papa, mais avec des moteurs déjà bien pêchus.

NFS14 2013-12-30 16-12-46-67

La police ne paie pas ses véhicules, mais les gagne en réalisant des missions, il faut juste payer pour les « armes ».

Les fuyards doivent payer voitures, armes et peuvent personnaliser leur véhicule aussi bien esthétiquement que mécaniquement. A noter qu’il faut penser à retourner à la planque afin de sauvegarder son pactole qui s’envole en cas d’arrestation.

On revint au jeu du gendarme et du voleur, mais dans un bel environnement avec des possibilités très intéressantes. Dommage que la conduite soit de l’arcade lissée, qu’il n’est possible de jouer qu’en automatique et que le simili rétroviseur soit si inutile et petit. Si vous avez un volant, rangez le et sortez votre manette de Xbox.

NFS14 2013-12-30 16-01-30-59

Coté musique, j’ai reconnu quelques morceaux, mais passé au mixeur pour obtenir un genre de mix assez étrange, pas toujours inintéressant.

 

La touche EA ?

Le jeu est très sympa, si on exclu quelques bugs. On se croirait dans Battlefield 4, entre le framerate qui tombe à 15FPS dès que 2-3 voitures sont à l’écran (même en basse qualité), les plantages du jeu

Capture

et les pertes de connexion, on devient vite fou et on oublie le coté intéressant du jeu.

NFS14 2013-12-30 16-09-18-16

Et oui le serveur plante… Donc il faut attendre que le jeu vous envoi ailleurs et se décide à vous rendre la main. Le bon coté, c’est que c’est automatique et que les points ne sont pas perdus, mais d’un autre coté, si vous étiez en pleine mission, c’est perdu…

 

Verdict

Encore une fois, EA fait les choses en grand quand il s’agit de faire de la pub ou sur le papier, mais la version finale souffre de gros soucis.

Coté jeu, il semble prenant, mais si c’est pour jouer à 15FPS dès que du monde arrive, je pense le laisser au fond de la cave, des fois qu’il se bonifie avec le temps. N’ayant eu aucun soucis majeur sur l’opus précédent, j’espère qu’il ne s’agit que de bugs de jeunesse et que cela sera corrigé au plus tôt.

Coté note, si on prend le jeu tel quel, il mérite au mieux un 4/10, vu le nombre de plantage et de bugs. C’est le genre de jeu qui n’aurait pas tenu 1 mois il y a quelques années avant que les mises à jour soient si facilement déployables. Note encore plus avérée quand on voit le jeu limité à 30FPS…

Si on fait abstraction des bugs et que l’on prend le jeu lui même, je mettrais un 7.5/10. Même si c’est du réchauffé, le gameplay s’est bien amélioré et permet d’oublier que l’on tourne en rond sur la même route depuis 10 min. Il mériterait plus si le online n’était pas obligatoire et que certaines manipulation étaient mieux expliquées.

Laisser un commentaire